23/03/2014

PDC une présidence forte, qui s’affirme et qui s’assume

Sébastien Defayes a été élu président du Parti Démocrate Chrétien cantonal. Seul candidat à revendiquer le poste il a été élu par acclamation. Sans concurrence interne, il n’a pas eu à louvoyer, à satisfaire l’ensemble des courants qu’ils soient plutôt sociaux, modérés ou conservateurs au sein du parti. Il a pu définir une ligne claire et trouver une équipe pour porter un projet commun, le programme démocrate chrétien pour Genève pour ces prochaines années.

Après les incroyables succès du parti lors des dernières élections (Guillaume Barazzone conseiller administratif en ville, Serge Dal Busco et Luc Barthassat conseillers d’état) le PDC ne semble pas en mesure de gagner davantage mais plutôt bien parti pour perdre quelques mandats. Aujourd’hui la position de Sébastien Defayes est on ne peut plus claire : profitons de cette visibilité inespérée pour affirmer et mettre en avant nos idées et nos valeurs.

Il n’y a strictement aucune erreur à assumer que le PDC n’a pas peur de l’avenir, de perdre ou de gagner. Le PDC, par la voix de son nouveau président, affirme haut et fort qu'il croit en lui, à ses valeurs, à ses idées et à la place qu’il occupe sur l’échiquier politique genevois. Le PDC sait aussi, par expérience, la fragilité et la durée de vie courte des partis politiques construits par et autour d’un seul homme.

Sébastien Defayes et le PDC sont aujourd’hui assurément bien loin de la tentation des alliances improbables, ces alliances qui font tant rêver les timorés !

 

Ambroise Mangeat

 

15:25 Publié dans Genève | Tags : pdc, sébastien defayes | Lien permanent | Commentaires (0)