25/02/2013

PLR cherche une candidate

Au PLR, la décision a été prise de réfléchir à la "stratégie gagnante" soit de présenter cinq candidats au premier tour de l’élection au conseil d’Etat.

Le PLR est un parti de droite et à droite on s’emploie principalement à défendre la stabilité, dès lors, la "stratégie gagnante" consiste à maintenir 3 conseillers d’Etat PLR.

Une des trois conseillers d’Etat sortants étant fort menacée, il était impossible de présenter quatre candidats, le quatrième devenant de fait l’exécuteur du dernier espoir d’être reconduit pour celle-ci. Avec cinq candidats, la responsabilité ne reviendra pas à l’un ou l’autre des nouveaux candidats, mais à la "stratégie gagnante"!

La réflexion porte maintenant sur le choix des deux candidats qui accompagneront les trois sortants. Afin de ménager les susceptibilités, deux critères fondamentaux devront être satisfaits:

- Ces deux candidats seront nécessairement issus du courant libéral du parti. Avec les conseillers d’Etat Longchamp et Maudet l'aile radicale est déjà représentée.
- Un des deux candidats doit être une candidate. Il faut idéalement offrir aux électrices et électeurs la possibilité de soutenir une femme pour se déculpabiliser de l’exécution d’une autre.

Pour le reste, en plus de répondre à l’appel à candidature du PLR, les critères sont toujours les mêmes : la volonté de se présenter, pouvoir justifier d’une expérience politique dans un exécutif ou au grand conseil, bénéficier d’un solide réseau au sein du parti et en dehors et subsidiairement ne pas être dénué de charisme.

Existe-t’il au sein du PLR cette femme idéale ? N’était-il pas plus aisé de défendre avec plus de force et tout au long de son mandat celle déjà en place ? En cette période forte en transfuges politiques, faut-il sonder les affinités libérales des membres féminines d’autres partis et annoncer un transfert médiatiquement sans précédent? Il reste quelques jours, soit jusqu’au 7 mars et les assises du PLR pour trouver une candidate.

 

 

 

 

15:02 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.